MixOFF BERLIN / MONTRÉAL or YOUNOW
OFFTA - Festival d'art vivants
May 21st (Berlin), June 8th (Montréal), 2016

Sophiensaele, Berlin, Germany & Monument-National, Montréal

more information to come

Co-creation : Nadège Grebmeier Forget, Henrike Iglesias (Marielle Schavan, Laura Naumann, Anna Fries, Sophia Schroth)
In collaboration with : Sophiensaele (Berlin)
Thanks to the support : Goethe-Institut Montréal and the CALQ
Above image : Arne Shmitt

*

MixOFF Berlin/Montréal: territoire étrange
Par Cassandre Chatonnier - Pieuvre.ca, 10 juin 2016

Nous entrons dans la salle, un écran qui semble retransmettre une image filmée est là. Nous attendons un moment. La webcaméra finit par se retourner sur un groupe de jeunes filles. Elles sont assises dans ce qui semble être une petite pièce remplie de plantes tropicales. Elles nous regardent, immobiles. On s’interroge sur ce qui se passe ou va passer. Une musique pop se met à résonner. Cela dure longtemps, très longtemps. Le regard est insistant, un certain malaise s’installe.

Puis, les filles enlèvent une couche de vêtements qui révèlent des pyjamas kitsch en soie, de couleurs pastel différentes. La caméra commence enfin à bouger, nous faisant suivre le parcours d’une main de poupée en plastique qui caresse la soie des pyjamas. À droite de l’écran, on peut observer un nombre de « viewers » qui augmente: les filles sont en direct.

Et la performance continue. La caméra se promène et filme les filles se déformant le visage ou arrachant des pétales de fleurs. L’une des performeuses entonne un monologue qui répète « Watch me dance, watch me sleep, watch me deleting a post on Facebook because it got only 3 likes, etc. ». La caméra se tourne vers un écran d’ordinateur où l’on peut voir des adolescentes regardant la performance. Et là les choses prennent sens. Nous sommes sur le site YouNow, où grand nombre de très jeunes filles observent et se font observer par d’autres. Sans tomber dans une dénonciation directe, le collectif berlinois Henrike Iglesias, et l’artiste visuelle Nadège Grebmeier Forget, parviennent à montrer l’étrangeté de cette mise en scène de soi sur les réseaux sociaux. L’être humain s’est toujours mis en scène, mais le développement des réseaux sociaux transforme fondamentalement notre manière de le faire. Cette performance aux accents de culture pop met le doigt sur ce phénomène de manière abstraite et subtile, dans un climat dérangeant.

*

Henrike Iglesias is a Writers/Performers Collective based in Berlin and was founded in 2012 by its current members Laura Naumann, Anna Fries, Marielle Schavan and Sophia Schroth. Henrike Iglesias’ work focuses on popular culture, politics and the personal lives of women and the way these three subjects influence each other. They understand phenomenons of pop-culture and mass-media as a mirror for society. +